IMAGEPASSION

IMAGEPASSION

L'ail des ours (allium ursinum)

Son nom provient de la légende selon laquelle les ours mangent de l'ail sauvage après l'hibernation pour reprendre des forces. Les substances actives sont concentrées dans les feuilles et non dans le bulbe.

 

Vertus de l'ail des ours

 

L'ail des ours constitue un excellent chélateur des métaux lourds en partie grâce à sa teneur en sélénium. Il  se lie fortement au métal et l'empêche d'agir.

 

Les feuilles de l'ail des ours contiennent beaucoup de vitamine C, ce qui donne à la plante des vertus toniques pour l'organisme.

 

C'est aussi une plante :

 

- dépurative et amincissante

- vermifuge : l'ail des ours combat les vers blancs, parasites de l'intestin (oxyures)

- hypolipémiante, c'est-à-dire qui diminue le taux de mauvais cholestérol.

-vasodilatateur des coronaires, anti-hypertenseur en diminuant la pression sanguine

- anti-agrégante (freine l'agrégation des plaquettes)

- régulatrice du système gastro-intestinal (stomachique) : elle facilite la digestion et élimine l'excès de putréfaction.

- antifongique : combat les champignons comme le candida albicans

- antibactérienne et antivirale, elle aide à lutter contre la grippe

- expectorante pulmonaire

- elle augmente la capacité du foie à détoxifier les carcinogènes ( éléments pouvant induire un cancer )

- légèrement hypoglycémiante, c'est-à-dire qui diminue le taux de sucre dans le sang

- antioxydante : elle protège les cellules du stress oxydatif dans le cas de certaines maladies et dans le vieillissement.



31/03/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres